jeudi 11 avril 2019

Dialogue amoureux

                                                         encre sur carnet - 2008



Dialogue Amoureux
Je dis : « Votre prénom ? »
Et elle : « Selon vos goûts. »
Je dis : « Choisissons-nous Carole ? »
Et elle : « J'accepte, pour l'instant. »
Je dis : « Vous êtes seule ? »
Et elle : « Mais avec vous. »
Je dis : « On peut s'aimer ? »
Et elle : « Votre désir a tous les droits. »
Je dis : « Vos hommes, qui sont-ils ? »
Et elle : « Croupiers, industriels, maîtres-nageurs. »
Je dis : « Vos préférences ? »
Et elle : « Ceux qui sont tristes mais pas trop. »
Je dis : « On mange ? »
Et elle : « Les huîtres sont un bon prélude. »
Je dis : « Quelquefois vous lisez ? »
Et elle : « Sartre, Camus et Thomas Mann. »
Je dis : « Vous avez de beaux seins. »
Et elle : « Moi aussi, je les aime. »
Je dis : « Vous êtes à peu près divine. »
Et elle : « Vous avez bien raison. »
Je dis : « Votre cadeau... »
Et elle : « Peut-être est-ce gratuit. »

Nous nous sommes aimés lundi, mardi, dimanche et le lundi suivant.
Nous avons discuté de Flaubert,
puis de Tolstoï.

Je dis : « Vous avez des genoux inoubliables. »
Et elle :« Seulement les genoux ? »

Nous nous sommes lassés l'un de l'autre,
le même jour, à la même heure,
ce qui est rare et vertueux.

                                                  Alain Bosquet


jeudi 4 avril 2019

Le dessin de réunion


Le portable a supplanté le cahier à spirale dans les réunions professionnelles faisant du dessin de réunion un art en voie d’extinction. Pour ma part, fidèle aux petits carreaux, je pratique encore le griffonnage pour ses vertus méditatives. Selon l’humeur, une vue sur l’extérieur, mes collègues, un songe guident mon crayon. Demi présent pour ne pas louper la question sournoise du chef ou le tir malveillant du bon élément et demi rêvant dans le monde parallèle du dessin.



la Harley du collègue biker -  le monospace familiale du jeune cadre
 deux acolytes de réunion      -       le bon élément et son portable  
une belle et une bête façon Picasso - deux cervidés dans le sous-bois