mardi 21 mai 2024

Les amants du samedi

 


Dans une rue tranquille, une femme fait les cent pas. De temps en temps, elle regarde sa montre. Elle a des verres fumés.
Surgit une voiture, en roue libre. Le chauffeur est pâle, comme un malfaiteur. Il a des verres fumés.
Deux sourires, à peine, s'échangent. Une porte claque. Ils se sauvent.
Les amants du samedi ont peur de leurs ombres.
          Georges-Louis Godeau - Les mots difficiles (1962) 

lundi 6 mai 2024

Dessin et petit format


Les grandes galeries d’art se doivent d’exposer grand et les petites qui se prennent pour des grandes s’y mettent aussi. Il est assez courant de voir des tableaux de plus de 2 mètres au carré faire le show alors que ceux de taille modeste sont relégués aux angles morts. Les peintures de petit format sont souvent considérées à l’aune de leur petite taille comme des œuvres mineures pour collectionneurs désargentés. Heureusement, il y a des exceptions à ce snobisme et des galeristes qui n’accrochent pas que de la peinture en vogue pour architectes d’intérieur.
Si peindre grand peut avoir un sens, encore faut-il que ce ne soit pas pour l’unique raison d’en imposer.
Le dessin et l’aquarelle n’ont pas été pris par ce gigantisme qui semble être une règle de l’art dit contemporain, leurs techniques les en a protégés.
Rentrer seul dans un format à sa mesure, c’est ce qu’offre le dessin ou la peinture à l’échelle de l’intimité.
Arles est loin, dommage j’aurais bien aimé visiter le Festival du dessin, à l’initiative de Frédéric Pajak, qui se tient en ce moment. On peut y voir les dessins d’une quarantaine d’artistes et pas des moindres ! Entre autres Giacometti, Vicky Fisher, Gus Bofa, Georg Baselitz ou encore Gourmelin.


lundi 15 avril 2024

Et pour autant qu'il m'en souvienne




Je ne crois pas te l'avoir dit
lundi mardi ou mercredi
ou quelque jour de la semaine

Et pour autant qu'il m'en souvienne
tes dents blanches la bouche ouverte
tu mangeais une pomme verte

J'ai rencontré dans Fetter Lane
au bras de la sombre Mary
le fantôme de Frankenstein

Et pour autant qu'il m'en souvienne
le jade était surnaturel
dans tes longs yeux de caramel

Il y avait aussi Boswell
Milton et puis Dickens aussi
et d'autres ombres magiciennes

Mais pour autant qu'il m'en souvienne
le blanc le jade et le vert pomme
je ne voyais que toi en somme

Qui réellement me surprennes
lundi mardi ou mercredi
et tous les jours de la semaine

                                        Louis Calaferte - Ragtime 

lundi 25 mars 2024

Perec 53, François Bon, Thierry Fétiveau, Thierry Bodin-Hullin, Frédéric Harscouet et les autres


Remerciements à François Bon, en forme de lettre ouverte, pour sa dédicace dans le N° 3 de la collection Perec 53 des éditions L'oeil ébloui

Cher François,
Merci pour l’immensité de ce carré blanc , espèce d’espace que tu as tracé dans ta dédicace avec l’invitation d’y dessiner.
J’ai eu beaucoup de plaisir à lire L’espace commence ainsi et à cogiter sur la manière d’occuper ce morceau d’océan. Une bouteille à la mer, Messagerie maritime de Claude Nougaro. L’Albatros baudelairien et son ombre. Laisser la carte blanche que tu m’offres et dessiner autour, à droite La Loire qui nous relie et une Île Mystérieuse.
Il faut toujours revenir à sa première idée, celle de l’océan reflétant les étoiles, l’océan d’où, les Conquérants de José Maria De Heredia « regardaient monter en un ciel ignoré /du fond de l’océan des étoiles nouvelles » , l’espace infini avec en son centre l’astéroïde Georges Perec, commence ainsi dans ton petit carré d’océan.
Perec croise là-haut et je n’en savais rien !
Amitiés
L



vendredi 22 mars 2024

Après-midi radieux

 


Un bel après-midi que ce deuxième jour de printemps. La Maison Radieuse était radieuse ou du moins sa façade ouest.
C'est souvent agréable quand les passants jettent en œil, éventuellement commentent et passent leur chemin. Aujourd'hui, un type est passé et s'est senti obligé de me faire part de sa mauvaise humeur : "il y a trop de caravanes dans le coin ! ". Je lui ai répondu qu'eux au moins ne m'importunaient pas. Il n'a pas compris. Je crois que c'est aussi à ça qu'on reconnaît les cons, ils ne comprennent pas les sous-entendus.
Bref, Le Corbu depuis la Cale de Chantiers Aubin par un bel après-midi de printemps.

mercredi 28 février 2024

Verni

Vernissage pluvieux, vernissage heureux. Des œuvres sincères, des artistes et des visiteurs de bonne compagnie, des galeristes chaleureux, trois bonnes raisons de passer par la Galerie du Collectionneur Ludique à Saint-Nazaire.

Attraction Universelle
Exposition collective
du 24 février au 23 mars
Galerie Le Collectionneur Ludique
45 avenue de la République - Saint-Nazaire

Et le plaisir de voir mes carnets au milieu de la table offert à la curiosité.





mardi 13 février 2024

Attraction universelle

Attraction universelle, avec ma pomme. 
Exposition collective du 24 février au 23 mars à la galerie nazairienne Le Collectionneur Ludique… 

il y sera question du désir, de la poésie des corps, de l’érotisme.




dimanche 4 février 2024

Zlatiou Boyadjiev




En faisant du nettoyage sur mon téléphone, j’ai retrouvé quelques photos de peintures vues en août dans une maison de Plovdiv en Bulgarie. Cette maison abrite un petit musée consacré à Zlatiou Boyadjiev, peintre né à Plovdiv en 1903 et qui vécu jusqu’en 1976.

Boyadjiev a peint beaucoup de scènes de la vie rurale, parfois drôles, souvent graves. Quasiment tous ses tableaux sont construits autour d’une symétrie centrale. On trouve peu de chose pour ne pas dire rien sur internet à propos de Boyadjiev et son œuvre.

Un étonnant tableau représente une exécution capitale où la guillotine est dressée sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris. Je ne pense pas qu’on n’ait un jour dressé la veuve ici mais pourquoi pas ce rapprochement. L’église catholique s’est accommodée de la peine de mort , elle en avait tellement usé pendant l’inquisition et les serviteurs de dieu n’ont jamais rechigné à accompagner les suppliciés jusqu’au pied des bois dits de justice.

jeudi 18 janvier 2024

L'art d'aujourd'hui au Moulin Gautron

 

Samedi dernier, je suis allé à Vertou voir Woods au Moulin Gautron, une expo de sculptures, dessins et installations de Julie Maquet.
Julie Maquet est une artiste plasticienne diplômée de l'école des Beaux arts d'Angers. « Elle sublime les matériaux pour les transformer en formes esthétiques et poétiques » nous dit on. L'espace d'exposition avec vue sur la Sèvre est très beau comme on peut le voir sur la photo où est installé Germes une œuvre « pour la première fois exposée. Entre maïs soufflé et cocons d'insectes, cette œuvre intrigue et dérange, nous mettant face à une nature revisitée qui colonise peu à peu l'espace »




En partant, je suis entré dans une salle annexe qui était ouverte. Des réalisations d'enfants encore vierges de tout diplôme y étaient installées. Avec entre autres ...

La mer et les vagues - une œuvre de Laya




Le paysage volcanique, réalisation de Loue




Je n'en montre que deux mais toutes ces œuvres fêtent la beauté du monde et stimulent l’imagination. Si vous passé par là, arrêtez vous voir le reste.


jeudi 11 janvier 2024

Femme jouant avec la lumière

Le solstice est derrière nous et pour fêter ça j'ai sorti mon cutter pour tailler une femme de lumière dans un tube de papier absorbant, les vides et la transparence du ruban adhésif jouant les nuances.
Que l'année 2024 vous soit douce et lumineuse.




lundi 18 décembre 2023

Le 4 août 1991 à Orly




Le 4 août 1991 quelqu’un a pris l’avion de 18h50 pour Rennes. C’était un dimanche soir, c’est sûr, et probablement à Orly.
« La vie ne fait pas de cadeau
Et nom de Dieu, c'est triste Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud »

J’ai trouvé le billet d’avion de ce quelqu'un chez un bouquiniste ambulant, place de la bourse à Nantes. Dans Les Champs magnétiques, il marquait la page.

Je suppose que ce quelqu’un a fait le voyage céleste avec Breton et Soupault.

« il y a tant à lire dans ces passages
Nos veines éclatent fusées belles fusées
L'humidité corrode nos sentiments de nuances choisies
Nos loisirs jaunes des dimanches
Registre des passions numérotées
Les allumettes sont excellentes et fleurissent à tout bout de champ
Vive le cervelet des souris »

Et si ce billet était celui du Grand Fantôme ? Celui à qui sont dédiés Les Champs magnétiques ?
Nos veines éclatent fusées belles fusées, évidemment et c'est plus que probable, Jacques Vaché a pris l'avion à Orly le 4 août 1991. 

mercredi 13 décembre 2023

Vert TAN

 

12.12.23  16h30
Dans le tramway, ligne trois
Assez peu de passagers
Mon voisin ferme les yeux
Nous passons le pont Audibert
Fatigue et lassitude.
Vue éphémère
L’or du soleil d’hiver
La Loire et le ciel bleu canard
Il ouvrira les yeux trop tard
Il lui restera le vert TAN


TAN : Transports de l'Agglomération Nantaise


 

samedi 2 décembre 2023

Art4 automne hiver 2024

Le vent est froid,
Les fêtes menacent, 
La chair est triste,
Vous avez lu tous les livres ! 
Heureusement, une lumière brille dans le brouillard , ART4 vous attend ce week-end 24 bd de la Liberté à Nantes. 

Hier, j’y ai acquis deux petits formats d’atelier de Lionel Pirault qui me réjouissent. Un paysage d’étang joliment structuré et un merveilleux nu avec des bottines noires. Vous voyez bien, tout n’est pas encore foutu. 

Et en plus on peut y voir une dizaine de mes dessins ou peintures



jeudi 23 novembre 2023

Décembre 2023 , 2 endroits, 2 ambiances ...

En décembre, je serai présent dans deux événements.
2 endroits, 2 ambiances, une sympa et l'autre aussi.

les 1,2 et 3 décembre avec ART4
2 bd de la liberté à Nantes
le 8 et 9 décembre à Haute-Iles
7 et 29 rue des Chevaliers à Rezé