lundi 26 août 2013

Puente Colgante



 Le préposé du transbordeur bilbaíno chante l’élégance du  Puente Colgante

« No hay en el mundo
puente colgante
más elegante
que el de Bilbao
porque lo han hecho
los bilbainitos
que son muy finos
y muy salaos. » 

Au contraire des nantais, les bilbaínos ont encore leur pont-transbordeur. Détruit en 1937 pendant la guerre civile, ils le  reconstruisirent  en 1939  et surent  le protéger de la rouille et de la faillite. Il enjambe le Nervión à l’embouchure de la ria de Bilbao entre Potugalete et Getxo.  L’architecte basque Alberto de Palacio et l’ingénieur français Ferdinand Arnodin construisirent ce premier pont à nacelle en 1890.  Arnodin industriel  installé à Ancenis près de Nantes, inventa le câble d’acier à torsion alternative indispensable au principe du transbordeur. Dix ans plus tard, Arnodin construisit le pont-transbordeur de Nantes d’une portée plus longue que celui de Bilbao (193m contre 160) avec un tablier  et des pylônes plus  hauts (50m contre 45 et 73m contre 61).  Arnodin édifia la plupart des ponts du même type en France et ailleurs.

Sur la nacelle du Puente Colgante, on s’imagine voyageant sur un tapis volant et l’on regrette alors le transbordeur du port de Nantes démonté en 1958.


2 commentaires:

  1. J'ai encore le souvenir d'un Albariño bien frais , pris juste là, en terrasse, au pied de la pile (photo du bas). Après, pour ne partir sur une patte, nous avions pris un Rueda (Verdejo)...

    RépondreSupprimer