lundi 6 mai 2013

De Sciacca à Agrigente

Sciacca -  Sicilia
 
Entre Sciacca et Agrigente, il est facile de suivre les traces de Salvo Montalbano tellement la réalité est proche du romanesque. Montalbano,  le commissaire des romans d’Andrea Camilleri, mène ses enquètes à Vigàta sur la côte sud de Sicile. Vigàta n’existe pas mais est très fortement inspirée par Porto Empedocle, la ville natale de l’auteur. Montelusa  chef lieu de la questure dans le roman s’apparente à Agrigente et  Fiacca ressemble beaucoup à Sciacca.
A la terrasse d’un caffé ou au coin d’une rue, dix fois, vingt fois vous croiserez le commisaire au physique sicilien élégant et massif. Imitant Salvo, beaucoup d’hommes se rasent le crâne et comme Livia, les femmes s’imaginent secrètement des amours contrariées avec le commissaire.
Si vous n’avez pas le physique de l’emploi vous pourrez toujours partager avec Montalbano le goût pour la gastronomie locale en vous régalant de spaguettis  alle vongole accompagnés d’une carafe de Nero d'Avola.  

La plage de Porto Empedocle 
(ou peut-être Marinella la plage où Montalbano aime nager ?)

Une Nastro Azzurro sur la terrasse du  Miramare à Sciacca

Scala dei turchi entre Sciacca et Porto Empedocle

La vallée des temples à Agrigente

2 commentaires:

  1. j'ai regardé la série Montalbano à la téloche. Et je lui ai trouvé beaucoup de charme.

    RépondreSupprimer